L’imparfait

imparfait
A – L’imparfait de l’indicatif :

1) Qu’est-ce que l’imparfait de l’indicatif ?

L’imparfait est un temps qui désigne une action passée dont la fin et le commencent ne sont pas précisés.

Il est employé dans les cas suivants :

Dans une description : Ex : Nous étions très nombreux en cours.
Dans un portrait : Ex : Quand j’étais enfant j’étais très gros.
Pour exprimer une hypothèse avec la condition « si » : Ex : Si je pouvais remonter le temps.

2) Quels sont les terminaisons de l’imparfait de l’indicatif ?

[ad123]

Pour conjuguer un verbe à l’imparfait de l’indicatif, on ajoute au radical du verbe ces terminaisons :

[table id=2 /]

B – L’imparfait du subjonctif :

1) Qu’est-ce que l’imparfait du subjonctif ?
Le subjonctif imparfait est employé dans une proposition subordonnée, pour indiquer la simultanéité ou la postériorité d’une action par rapport à l’action de la principale, lorsque celle-ci est au passé. Il exprime l’incertitude.

2) Quels sont les terminaisons de l’imparfait du subjonctif ?
Exemple : Je ne pensais pas qu’il allât pleuvoir.

[table id=3 /]

[ad123]